Kom Panis - Ecole Nomade du Conte et de la Littérature Orale

Sophie WILHELM

Après son bac et des études au conservatoire d’art dramatique de Metz, Sophie cherche sa voie sur les bancs de la fac. Elle y décroche un deug d’histoire, une licence d’ethnologie, un DEA en cinéma tout en travaillant dans l’animation culturelle et en continuant le théâtre.
Elle commence à raconter, pratique la danse contemporaine et le yoga, et un jour au Mans, elle participe à une leçon de Feldenkrais avec Alain Montebran.

Ensuite elle s'en va au Québec étudier le mime corporel d’Etienne Decroux avec Jean Asselin, puis à Paris avec Thomas Lebheart. Et là elle se retrouve à la Maison du Conte de Chevilly-Larue, où elle est invitée à poser ses bottes.
Elle consacre dès lors l’essentiel de son temps à l’art de la narration ; elle se qualifie de conteuse mutagène, puis de conteuse en mouvement car, paradoxalement, elle est autant fascinée par le pouvoir du silence que par celui des mots.
Lorsqu'elle raconte, les images sur lesquelles s'assoient ses récits sont avant tout des images sensorielles. Elle croit que le corps exprime ce que taisent les mots, que la voix y est ancrée et se fascine pour les pistes artistiques, esthétiques et humaines portées par une harmonie entre narration et mouvement.

Après plusieurs années à monter des spectacles en solo, duo ou en groupe, elle éprouve le besoin de transmettre sa conviction qu’un corps conscient aide à mener une vie plus harmonieuse.
Sophie est praticienne diplômée et enseigne le feldenkrais pour tous les publics.
Elle travaille également à développer les ponts entre feldenkrais et arts de la scène.